Nouvelles de la conférence et préparatifs de voyage

En préparation de la CIPF 2016, nous suivons de près tous risques potentiels qui pourraient affecter les conditions de voyage de nos délégués. Alors que la cérémonie d’ouverture de la conférence approche à grands pas, nous sommes confiants et continuons de préparer la conférence comme prévu.

À l’aéroport international Ngurah Rai de Bali, les mesures de sécurité ont été renforcées, démontrant là l’engagement de Bali pour assurer la sécurité de ses invités. Dans le même temps, les efforts administratifs pour garantir les visas conditionnels à l’arrivée de tous les délégués éligibles de la CIPF sont en bonne voie.

Une lettre récente au BKKBN émise par le Centre de Volcanologie et d’Atténuation des Risques Géologiques de l’Agence Géologique du Ministère de l’Energie et des Ressources Minérales de la République d’Indonésie, a confirmé que l’activité volcanique du Mont Rinjani a significativement baissé ces derniers mois. Nous sommes heureux de vous informer que depuis novembre 2015, aucune fermeture importante de l’aéroport de Bali n’a eu lieu en raison d’éruptions volcaniques. Vous trouverez ci-dessous un extrait de la lettre du Centre de Volcanologie.

Comme pour tous phénomènes naturels, les éruptions volcaniques ne peuvent pas être prédites avec 100% d’exactitude. Cependant, historiquement, en janvier les vents soufflent de ouest en est, ce qui signifie que que si le Mont Rinjani devait de nouveau entrer en éruption, les cendres volcaniques seraient probablement repoussées en direction opposée de l’aéroport. (En novembre 2015, les vents soufflaient d’est en ouest, ce qui a conduit à sa fermeture).

À bientôt à Nusa Dua pour cette importante et engageante conférence!

Les organisateurs de la CIPF

 

De la part du Centre de Volcanologie et d’Atténuation des Risques Géologiques :

« Le caractère des éruptions actuelles du Mont Rinjani est relativement différent de celui observé pendant la période du 25 octobre au 16 novembre 2015… La tendance énergétique de l’activité volcanique du Mont Rijani indique à ce jour une baisse… Le potentiel de nouvelles éruptions existe [cependant] toujours, et la trajectoire des cendres volcaniques pendant les éruptions est largement déterminée par la direction et la vitesse du vent. L’aéroport ne devrait pas fermer ses portes si les cendres ne sont pas transportées dans sa direction ».